HIER

ZAS

Letra de la canción

Hier est condamné comme l'avenir de cette jeunesse
...
Hier j'étais et demain je suis, que faire après minuit
...

Couplet 1 :

C'est loin des lumières de Las Vegas
Petit diable est déjà grand, Los Angeles
1995 on traîne avec les gars
J'aime les femmes, polygame de ces, déesses
La société joue avec moi comme un marionnettiste sa marionnette
Ce monde une grosse tempête
Une pluie d'alcool et de nuages en fumette
J'ai mal au dos à force d'être connecté
L'écran m'aura tué, et, je ne vois même pas que mon voisin est en train d'clamser
Ils diront que j'ai pris de l'ego à force de prendre des « j'aime »
J'dirais qu'il n'est jamais trop tôt pour trouver le chemin d'la vie qu'on mène
Et des fois je titube car la bouteille disparaît en un éclair
Et c'est quand je me réveille que je cherche où est passé hier ?

Refrain :

Hier est condamné comme l'avenir de cette jeunesse
Demain barricadé à l'encre, épaisse de ma paresse
Hier j'étais et demain je suis, que faire après minuit
Indécis, comme cette jeunesse qui se demande : "où est passé ma vie ?"

Couplet 2 :

Le temps c'est de l'argent c'est ce que certains diront
Mais l'argent met du temps pour arriver à la maison
On rêve tous d'une belle vie sur un bateau paisible
Mais combien se casse le dos au taf et sont invisibles
On galère pour trouver quoi faire de nos soirées
Tant qu'il y a des meufs et des paires de seuf soirée bien arrosée
La bouche mouillée ça enchaîne les culs secs
Ça descend les verres et ça montre les pecs
J'ai beau partir loin le passé me rattrapera
A présent je pense au futur notre souvenir surgira
Hier j'étais petit et inconscient, c'est bon
Puis aujourd'hui je suis conscient d'être con
C'est à la mode de jouer les durs alors on traîne en bande
On ne fait jamais de pause on pousse les murs comme de vrais combattants
J'ai enfin retrouvé l'encre de mon stylo
Pour que mes feuilles blanches se transforment en sources de citations
J'ai enfin retrouvé le chemin de mon studio
Pour que mes nuits blanches se transforment en sources d'inspiration

Refrain :

Hier est condamné comme l'avenir de cette jeunesse
Demain barricadé à l'encre, épaisse de ma paresse
Hier j'étais et demain je suis, que faire après minuit
Indécis, comme cette jeunesse qui se demande : "où est passé ma vie ?"
fuente: musica.com

Letra añadida por: Azzrael (#110)

Valora la calidad de la letra

Compartir 'Hier'

compartir en facebook
compartir en google plus
compartir en twitter
Enviar letra a un mail
Imprimir letra
ir a arriba