LES CERF VOLANTS

Benjamin Biolay

Letra de la canción

A mesure que le temps passe
je mesure le temps qui passe
et tandis que l'eau s'étend
jusqu'à l'autre bout de l'étang
a mesure que le temps passe
je mesure le temps qui passe
et tandis que l'eau s'étend
jusqu'à l'autre bout de l'étang
je regarde l'aube claire
s'allonger sur les conifères
a l'aulne à l'orée du jour
le soleil sera de retour
en dépit des années noires
des années folles
des heures de gloire
a la lisière du torrent
j'irai m'asseoir sur un banc
on ira faire un tour de barque
on ira déjeuner au parc
on s'embrassera dans le cou
il y aura tout autour de nous
Les cerfs-volants qui planent
quelques amants qui flânent
un petit vent
les parasols
plantés dans le sol
il y a longtemps.


fuente: musica.com

Benjamin Biolay
Valora la calidad de la letra

Compartir 'Les Cerf Volants'

compartir en facebook
compartir en google plus
compartir en twitter
Enviar letra a un mail
Imprimir letra
ir a arriba